Elections Sénatoriales 2011
JPEG - 11.2 ko

Depuis 2001, chacun a pu constater que la démarche de JL MASSON est en rupture radicale avec les errements du passé.

Une rupture avec une époque, où beaucoup de sénateurs ne donnaient plus signe de vie dès le lendemain des élections sénatoriales et attendaient neuf ans pour se réveiller à la veille des nouvelles échéances.

Pour l’avenir, Jean-Louis MASSON restera bien entendu fidèle à sa façon d’œuvrer sur le terrain et d’assumer son travail parlementaire, à savoir :

- être en permanence au côté des maires et des élus municipaux et prendre en compte les réalités concrètes en rendant visite à chaque commune ;

- informer régulièrement les municipalités par la lettre parlementaire « Moselle Avenir », par des mails d’information et par des courriers d’actualité ;

- s’impliquer activement dans le travail parlementaire au Sénat (interventions en séance publique, propositions de loi ou de résolution, questions écrites …).

  lire la suite  

Jean-Louis MASSON

Il dit ce qu’il pense
et il fait ce qu’il dit.

Pour l’avenir, le programme du sénateur Jean-Louis MASSON s’intègre dans la logique des neuf années de mandat écoulées. Ses priorités s’articulent autour de cinq axes forts :

- Le travail et la présence, tant au Sénat que sur le terrain
- Garantir les ressources financières des communes et leurs moyens d’action
- Interdire les cumuls abusifs et sanctionner l’absentéisme parlementaire
- Un parlementaire courageux aux convictions fortes
- Défendre la Moselle avec pugnacité et détermination

 
tous les communiqués et actualités du sénateur Jean Louis MASSON
 
Article posté le 9 novembre 2018
La sous-représentation de la France au Parlement européen
Le traité de Lisbonne prévoit qu’au sein du Parlement européen, le nombre de sièges attribués à chaque Etat est fixé de façon « dégressivement proportionnelle » par rapport à la population. L’esprit de cette disposition a toutefois été abusivement dévoyé par le Conseil européen du 28 juin 2013. Ainsi, un électeur de Malte est douze fois mieux représenté qu’un électeur français ou allemand (...)

  lire la suite  

 
Article posté le 30 octobre 2018
Alsace et Grand Est : Un marché de dupes
Le Gouvernement, le président du Grand Est et quelques élus alsaciens viennent de passer un pseudo accord qui est un marché de dupes. En effet, le problème du Grand Est est double : d’une part cette région démesurément étendue n’a aucune proximité avec le terrain ; d’autre part, elle étouffe l’identité des anciennes régions et notamment l’identité alsacienne. Les Alsaciens et les (...)

  lire la suite  

 
Article posté le 25 octobre 2018
L’Alsace face à la région Grand Est : Pour une vraie solution
Répondant à la question orale posée par le sénateur Jean-Louis MASSON, le mardi 23 octobre 2018, le Gouvernement a refusé toute idée de rétablir une région Alsace de plein exercice. Le lendemain, la ministre Jacqueline GOURAULT confirmait qu’elle était déterminée à maintenir l’Alsace dans la région Grand Est. En fait, la solution proposée par le Gouvernement est contre-productive pour (...)

  lire la suite  

 
Article posté le 16 octobre 2018
Débats parlementaires sur le Brexit : la vérité
Mardi 16 octobre 2018 : Le sénateur Jean-Louis Masson intervient avec fermeté contre le refus du Gouvernement de communiquer au Parlement l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi relatif au Brexit. CLIQUER POUR VOIR LA VIDEO Voir ci-dessous.

  lire la suite